financement-ehpad

Comment trouver un financement en ehpad ?

Investir en EHPAD peut être très rentable si vous savez le gérer. Toutefois, même si vous ne disposez pas encore du financement nécessaire pour le mettre en place, sachez qu’il existe plusieurs financements accessibles à tous.

En effet, un projet de création d’un EHPAD a toutes les chances de réussir avec le vieillissement de la population. Avec plus de 12 millions de personnes âgées de 60 ans, le marché des maisons de retraite est encore en pleine croissance. Et pour mettre en place un EHPAD, il faut de l’argent. Découvrez dans cet article tous les moyens qui sont mis à votre disposition pour financer votre EHPAD.

CNSA et ses subventions

La Caisse Nationale de Solidarité pour l’Autonomie ou CNSA propose de nombreuses subventions aux établissements. Ces subventions entrent dans le cadre de la « mise aux normes techniques et de sécurité, la modernisation des locaux en fonctionnement ainsi que la création de places nouvelles ». Celles-ci entrent également dans le cadre du Plan d’aide à l’investissement ou PAI.

Les priorités pour ces subventions sont de créer des unités spécifiques pouvant accueillir des résidents atteints de la maladie d’Alzheimer, de moderniser les EHPAD habilités à l’aide sociale, et de créer des places d’accueil de jour et d’hébergement temporaire. Ce sont donc des subventions uniques, lesquelles ne sont pas reconductibles et non-réévaluables, sauf dans certains cas.

Pour bénéficier de ces subventions, vous devez alors remplir la demande de financement qui est un document téléchargeable sur le site officiel de la CNSA. Vous devriez également joindre un dossier technique qui relatera le programme technique détaillé de votre projet.

Un prêt locatif social

Sinon, vous pouvez aussi recourir au PLS ou prêt locatif social, lequel est justement destiné à financer les EHPAD. L’État a mis en place ce dispositif afin de permettre aux établissements d’hébergement de personnes âgées de bénéficier d’un financement pour construire, acquérir et transformer des logements dédiés à la location sociale. Pour bénéficier de ce prêt, il faut respecter certaines conditions.

Avec ce prêt locatif social, vous bénéficierez de plusieurs avantages dont une réduction du taux  de TVA. Celui-ci sera de 5,5% pour les travaux d’extension et de rénovation. Vous pouvez également bénéficier d’une exonération de la taxe foncière (jusqu’à 25 ans) sur les propriétés bâties. Et enfin, vous pouvez également vous avantager d’un financement jusqu’à 42 ans pour les propriétés bâties, et 52 ans pour le foncier.

Sachez également que ce prêt locatif social ouvre droit à une ALP ou une Allocation personnalisée au logement aux résidents. Ce qui est une aide exceptionnelle pour réduire les charges.

Les autres subventions disponibles

Il existe également d’autres moyens de financer en EHPAD. Il y a, par exemple, les aides de la CNAV, les prêts de la Caisse des Dépôts, les caisses de retraite complémentaire, les subventions européennes…

En fait, il y en a tellement que vous n’avez qu’à faire votre choix. Si vous hésitez tellement, n’hésitez pas à vous tourner vers des professionnels pour vous donner de bons conseils. De cette manière, vous ne risquerez pas de faire un mauvais choix.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *